Les Actualités

L’initiative du KKL-JNF « 2040 – aller vers le pays de Demain » présentée à la Conférence européenne sur le leadership à Paris

Du 13 au 16 juin, les dirigeants mondiaux du Keren Kayemeth LeIsrael (KKL) et des bureaux du KKL de toute l’Europe se sont réunis à Paris, pour construire une vision commune de l’avenir de l’Etat d’Israël et du peuple juif.

 

 

 

La conférence de 3 jours comprenait des discussions productives sur des questions vitales telles que :

  • La situation sécuritaire actuelle en Israël
  • L’écart entre le centre d’Israël et sa périphérie
  • Les défis et les développements de l’ère numérique et cybernétique
  • Les moyens de lutter contre le phénomène de l’antisémitisme mondial et de la délégitimation d’Israël

 

En signe de soutien et de solidarité, le Président du Sénat de la République tchèque, Jaroslav Kubera, a assisté à la conférence et s’est entretenu avec le président mondial de KKL-JNF, Daniel Atar, au sujet du soutien indéfectible de son pays à Israël, et de sa position personnelle sur le déménagement de l’ambassade de la République tchèque à Jérusalem.

 

Au cours de la conférence, le Président Daniel Atar a présenté l’initiative “KKL-JNF 2040 : Moving to the Land of Tomorrow – Aller vers le pays de Demain”. Dans le cadre de cette initiative, le KKL-JNF vise à renforcer la prochaine génération en créant de nouveaux centres de haute technologie dans le nord et le sud d’Israël, afin de stimuler les communautés locales et leurs économies et de les aider à prospérer. Le KKL-JNF sait qu’une périphérie plus forte conduira à un Israël encore plus fort.

 

L’Initiative KKL-JNF 2040 comprendra des développements dans les domaines de l’éducation, de la technologie, de l’infrastructure et de la recherche et du développement. Dans le cadre de ce plan, l’organisation établira 10 autres Maisons KKL-JNF pour l’excellence dans le nord et le sud d’Israël, à la suite du lancement incroyablement réussi du premier centre à Nazareth Illit en 2018. Ces centres offrent des programmes d’éducation complémentaire gratuits pour les élèves du secondaire de la Région dans des matières fondamentales liées aux domaines de l’avenir.

 

D’autres initiatives comprennent la création de centres de recherche et développement en coopération avec les autorités locales et les ministères, le développement de centres de haute technologie avec des starts-ups et des entreprises des technologies de l’information pour créer de nouveaux emplois dans la région, et la fourniture de bourses aux étudiants qui étudient en périphérie dans les matières scientifiques et technologiques.

 

Daniel Atar, Président mondial du KKL-JNF, a appelé les dirigeants du KKL de toute l’Europe d’être partie prenante à la réalisation concrète de ce Projet, en disant : « Depuis la création de l’État d’Israël, il n’y a jamais eu un plan aussi transformationnel et qui change la vie comme le plan « KKL-JNF 2040 ». Ensemble, nous pouvons créer un nouveau et encore plus prospère Israël pour le peuple juif partout dans le monde !

Plus de 1000 hectares de forêts et de terres agricoles ont brûlé en Israël en quelques jours ! Le KKL de France lance une grande campagne d’urgence !

Le KKL en Israël estime qu’à l’heure actuelle, environ 900 hectares de terres dans la région de Ben Shemen (au sud-ouest de Jérusalem), dont 300 hectares de forêts ont brûlé. Dans les régions de Tzora et Eshtaol, environ 500 hectares sont partis en fumée, dont environ 150 hectares de forêts.

Les employés du KKL ont travaillé sans relâche depuis plusieurs jours dans tous ses parcs et forêts, jusqu’à ce que les incendies soient maîtrisés et que les forêts et les parcs ne soient plus en danger. Ils ont été engagés ces derniers jours à préparer des pares-feux pour entourer et isoler les incendies, afin d’éviter qu’ils ne se propagent dans des zones non touchées par les incendies.

Le personnel et les équipes de forestiers du KKL ont agi préventivement auprès des citoyens israéliens pour éviter qu’un trop grand nombre de feux soit allumé pour la fête de Lag Baomer dans ses forêts en prévision de la vague de chaleur prévue dès le jeudi 23 mai.

À propos des incendies de forêts de Ben Shemen, Gilad Mastai, directeur régional du KKL sur la région de la plaine côtière, a déclaré: «Les dégâts sont énormes, non seulement pour la forêt, mais aussi pour les animaux. C’est un pan entier de la vie végétale et animale de cette région qui est parti avec les flammes. De grandes étendues de la forêt, le poumon vert de la région de Dan, ont été brûlées. Mastai a ajouté :”Mes équipes forestières éteignent le feu avec leurs larmes.”

Au cours des trois dernières années, le KKL d’Israël, avec le soutien des KKL du monde entier, a collecté près de 2,5 millions d’euros pour renforcer le département de lutte contre les incendies en Israël. Nous constatons à nouveau aujourd’hui la grande importance de ce département. Comme exemple concret de son action, le département de lutte contre les incendies a travaillé sans relâche ces derniers mois contre la vague d’incendies criminels provoqués par des cerfs-volants et des ballons incendiaires en provenance de la Bande de Gaza.

La forêt des Martyrs de Zaglambia (K’doshei Zaglambia), située au cœur de la forêt de Ben Shemen, a subi des dommages considérables à la suite de l’incendie qui a sévi dans cette forêt le jeudi 23 mai 2019. Cette forêt est un mémorial de la communauté juive de Zaglambia. dans le sud-ouest de la Pologne, dont la grande majorité des membres ont été assassinés pendant l’Holocauste. La forêt a été plantée avec l’aide de Juifs polonais de la nouvelle génération et du KKL à la mémoire des 100.000 Juifs tués.

Un garde-forestier du KKL, Eli Hen, a rapporté les propos suivants : «Tout a été brûlé ici, absolument tout, c’est déchirant. C’est un endroit auquel nous avons accordé une attention particulière toute l’année. Il y a des dégâts énormes ici.”

Le KKL de France relaie la grande campagne d’urgence que le KKL d’Israël vient de lancer ce dimanche suite aux incendies dévastateurs de ces derniers jours.

AIDEZ NOUS A REPLANTER LES FORÊTS D’ISRAËL !

Là où il y a une volonté il y a un chemin

Le KKL de France se félicite de la décision du président Trump de transférer l’ambassade américaine à Jérusalem. La date choisie est tout un symbole puisqu’elle correspond au jour de la déclaration de l’indépendance de l’état D’Israel le 14 mai 1948. Cette décision historique sera suivie par d’autres le Guatemala déjà, le Paraguay demain et bien d’autres encore vont suivre.

Elle n’est finalement que la reconnaissance politique d’une vérité historique biblique, celle de la légitimité du peuple juif sur sa terre. La où il y a une volonté il y a un chemin. Depuis 2000 ans après la dispersion des juifs par les romains, les juifs ont été spoliés torturés massacrés converti de force, mais même la Shoah n’a pas pu changer cette volonté inébranlable de ne pas oublier d’où Ils viennent.

Dans toutes les prières les bar Mitsvah, les mariages, le souvenir et le rappel de Jérusalem est permanent. CTomme l’a si bien écrit Herbert Pagani. le père de Christophe Colomb, de Kafka, de Proust, de Chagall, de Marx, d’Einstein et même de Kissinger l’ont répétée, cette phrase, au moins une fois par ans, le jour de Pâques : “l’an prochain à Jérusalem”.
Les réactions dans le monde relèvent d’une gesticulation ou d’une posture qui n’aura aucun effet sur la réalité du terrain .En 1996 lorsque Benjamin Netanyahou venait d’être élu pour la première fois, il a créé un nouveau quartier à Jérusalem sur une collines inhabitée, elle s’appelle Har Homa, à l’époque les réactions étaient les mêmes, c’est de la provocation, le monde arabe et les palestiniens vont faire une énième intifida toujours brandi comme épouvantail dès lors qu’une décision sioniste est prise. Finalement 20 ans après Har homa est aujourd’hui une mini ville prospère et en pleine expansion où des dizaines de palestiniens viennent gagner leur vie !

Les événements de Gaza ne sont là que pour montrer l’hypocrisie et le mensonge du monde, ce bluff des nations. Nous avons quitté Gaza et démantelé des implantations jusqu’au dernier millimétre carré. Ce territoire est aujourd’hui administré par le Hamas reconnu comme entité terroriste, alors lorsqu’il envoie ses sbires essayer de pénétrer en territoire israélien quel autre choix ont les soldats israéliens que de défendre leur frontières, il faut saluer comme l’a fait l’ambassadrice américaine à l’ONU la retenue des soldats qui ne sont pas tombés dans ce piége. Les palestiniens ont choisi le Hamas c’est à eux d’en assumer les conséquences, pas aux soldats israéliens de discerner parmi les palestiniens de Gaza où sont les bons et les méchants. En 1940 l’Allemagne était nazie, son peuple avait choisi et lorsque les alliés ont fait la guerre il ne me semble pas qu’ ils aient fait des calculs humanitaires. Plus récemment je doute que les frappes de la coalition sur Daesh soient si chirurgicales, de toute façon il n’y a pas d’images, et même s’il y en avait cela n’ébranlerait personne. Ce bluff des nations est choquant, une minute de silence à l’ONU Pour 60 terroristes, du jamais vu !!! Les victimes du Bataclan, les chrétiens yazidi, les kurdes sans parler des victimes des attentats du Hamas où des athlètes israéliens à Munich n’ont eu droit à cette attention. Alors aujourd’hui réjouissons nous, les États Unis ont matérialisé ce chemin vieux de 2000 ans qui émane de la volonté inébranlable d’un peuple qui comme le dit l’Hatikvah n’a jamais perdu l’espoir d’être un peuple libre sur sa terre avec comme capitale Jérusalem.

Aujourd’hui ce rêve est devenu réalité.