Le Mont Adir


Le Mont Adir (altitude : 1008 mètres) est l'une des plus hautes montagnes d'Israël. À son sommet se situe une base aérienne israélienne. Son pic est fermé aux visiteurs.

Sa proximité avec la frontière libanaise fournit d'excellents points de vue panoramiques du Liban dont les nombreux champs de bataille de la Seconde Guerre du Liban. Le KKL s’est rapproché des familles des soldats tombés afin de créer un belvédère dédié à la mémoire des soldats tombés lors de la seconde guerre du Liban. Le belvédère fut inauguré en 2012 durant une cérémonie officielle. Autour du belvédère et sur la rambarde de sécurité, on y trouve des plaques explicatives au sujet de la guerre, des cartes d'orientation et des plaques métalliques commémorant les noms des 121 soldats tombés.

Le belvédère a été développé avec l'aide des amis du KKL d’Amérique latine.

Pour mémoire, la seconde guerre du Liban s’est déroulée durant l’été 2006 entre Israël et les forces armées du Hezbollah situées au Liban. Le conflit avait été déclenché après qu’une patrouille israélienne eut été attaquée. 3 soldats israéliens furent tués, nombreux furent blessés, et deux soldats ont été capturés par le Hezbollah. Entre le 12 juillet et le 11 août 2006, date à laquelle fut signée la trêve entre les deux camps, ce sont 121 soldats israéliens qui ont trouvé la mort.