Combattre le terrorisme des cerfs-volants incendiaires dans les champs et forêts israéliennes. - KKL France

Tout le long de la frontière avec Gaza, sur plus de 53 kilomètres, les pompiers du KKL-JNF et les communautés qui vivent à proximité travaillent avec acharnement pour éteindre les feux allumés par des cerfs-volants. En effet, depuis le 30 mars, environ 600 des cerfs-volants incendiaires ont été envoyés par des manifestants pour brûler 25000 dounams de terres agricoles, de réserves naturelles, de champs de blés, de forêts plantées et même les bâtiments de la cité universitaire de Sapir. Cela représente cinq fois la taille de la ville de Tel- Aviv, autrement dit un tiers des terres adjacentes à la bande de Gaza.

Les cerfs-volants qui ne sont à l’origine que des jouets pour enfants, ont déclenché des incendies ravageurs, mettant même en danger l’existence de beaucoup de communautés, comme le kibboutz Nahal Oz, Shafim, Nir am, Kissufim, Beeri et Sderot. Les dommages s’évaluent en millions de shekels pour les agriculteurs et la région. Cependant, ces derniers sont déterminés à continuer le développement et la construction de leur village, ils n’abandonneront jamais leurs terres « Je vis dans ce kibboutz depuis plus de quarante ans, et rien ne me fera bouger d’ici. Nous sommes plantés trop profondément dans le sol pour l’abandonner » affirme l’agriculteur Danny Rahamim du kibboutz Nahal Oz. « Hamas essaye de perturber nos vies, mais nous continuons à labourer nos champs jusqu’au dernier sillon à côté de la frontière ».

Le KKL-JNF est engagé dans la lutte contre les incendies : ses équipes de lutte contre les feux connaissent bien la région et sont équipés de camions de pompier adaptés au terrain local. Le KKL-JNF offre un soutien continu à de nombreuses communautés frontalières à Gaza à travers une variété de projets de construction, d’infrastructures, d’agriculture, de bassins d’eau, d’environnement, des projets de tourisme, des centres de recherche et développement dans le domaine agricole et des routes de sécurité sécurité.

Le KKL-JNF a, depuis 70 ans, fait de cette région désertique un jardin fleuri et un lieu de vie. Cette fois et encore, ce combat de réhabilitation sera mené à son terme. Le KKL de France et la communauté juive de France prendront part dans la reconstruction due à cette campagne d’urgence.

Soutenez cette action et faites vos dons au KKL
 

 

 

Scroll Up