Là où il y a une volonté il y a un chemin - KKL France

Le KKL de France se félicite de la décision du président Trump de transférer l’ambassade américaine à Jérusalem. La date choisie est tout un symbole puisqu’elle correspond au jour de la déclaration de l’indépendance de l’état D’Israel le 14 mai 1948. Cette décision historique sera suivie par d’autres le Guatemala déjà, le Paraguay demain et bien d’autres encore vont suivre.

Elle n’est finalement que la reconnaissance politique d’une vérité historique biblique, celle de la légitimité du peuple juif sur sa terre. La où il y a une volonté il y a un chemin. Depuis 2000 ans après la dispersion des juifs par les romains, les juifs ont été spoliés torturés massacrés converti de force, mais même la Shoah n’a pas pu changer cette volonté inébranlable de ne pas oublier d’où Ils viennent.

Dans toutes les prières les bar Mitsvah, les mariages, le souvenir et le rappel de Jérusalem est permanent. CTomme l’a si bien écrit Herbert Pagani. le père de Christophe Colomb, de Kafka, de Proust, de Chagall, de Marx, d’Einstein et même de Kissinger l’ont répétée, cette phrase, au moins une fois par ans, le jour de Pâques : “l’an prochain à Jérusalem”.
Les réactions dans le monde relèvent d’une gesticulation ou d’une posture qui n’aura aucun effet sur la réalité du terrain .En 1996 lorsque Benjamin Netanyahou venait d’être élu pour la première fois, il a créé un nouveau quartier à Jérusalem sur une collines inhabitée, elle s’appelle Har Homa, à l’époque les réactions étaient les mêmes, c’est de la provocation, le monde arabe et les palestiniens vont faire une énième intifida toujours brandi comme épouvantail dès lors qu’une décision sioniste est prise. Finalement 20 ans après Har homa est aujourd’hui une mini ville prospère et en pleine expansion où des dizaines de palestiniens viennent gagner leur vie !

Les événements de Gaza ne sont là que pour montrer l’hypocrisie et le mensonge du monde, ce bluff des nations. Nous avons quitté Gaza et démantelé des implantations jusqu’au dernier millimétre carré. Ce territoire est aujourd’hui administré par le Hamas reconnu comme entité terroriste, alors lorsqu’il envoie ses sbires essayer de pénétrer en territoire israélien quel autre choix ont les soldats israéliens que de défendre leur frontières, il faut saluer comme l’a fait l’ambassadrice américaine à l’ONU la retenue des soldats qui ne sont pas tombés dans ce piége. Les palestiniens ont choisi le Hamas c’est à eux d’en assumer les conséquences, pas aux soldats israéliens de discerner parmi les palestiniens de Gaza où sont les bons et les méchants. En 1940 l’Allemagne était nazie, son peuple avait choisi et lorsque les alliés ont fait la guerre il ne me semble pas qu’ ils aient fait des calculs humanitaires. Plus récemment je doute que les frappes de la coalition sur Daesh soient si chirurgicales, de toute façon il n’y a pas d’images, et même s’il y en avait cela n’ébranlerait personne. Ce bluff des nations est choquant, une minute de silence à l’ONU Pour 60 terroristes, du jamais vu !!! Les victimes du Bataclan, les chrétiens yazidi, les kurdes sans parler des victimes des attentats du Hamas où des athlètes israéliens à Munich n’ont eu droit à cette attention. Alors aujourd’hui réjouissons nous, les États Unis ont matérialisé ce chemin vieux de 2000 ans qui émane de la volonté inébranlable d’un peuple qui comme le dit l’Hatikvah n’a jamais perdu l’espoir d’être un peuple libre sur sa terre avec comme capitale Jérusalem.

Aujourd’hui ce rêve est devenu réalité.

Scroll Up