Fonds de bourses d'études - KKL France

Fonds de bourses d’études

Hommage à Mireille et Edy Saiovici

Originaire de Roumanie qu’il a quittée dans les années 50, Edy Saiovici arrive tout jeune à Paris où il devient, par le biais de son métier d’expert-comptable, directeur puis propriétaire de 2 grands théâtres parisiens. Il épouse Mireille, avec qui il aura une vie riche, mais aucun enfant ne naîtra de cette union.

À l’aube de ses 70 ans, il décide de prendre des dispositions testamentaires au profit du KKL. En effet, cette institution a bercé sa plus tendre enfance par le biais de « la boîte bleue », toujours présente chez ses parents.

Après son décès, ses biens reviennent bien sûr à sa femme Mireille qui décèdera un an plus tard. Mireille n’était pas d’origine juive mais a respecté la volonté de son défunt mari, en désignant le KKL bénéficiaire notamment de leur assurance-vie. D’un commun accord, leur volonté était que le montant de leur succession soit affecté à la création d’un fonds de bourses.

C’est donc ainsi que « Le fonds Edy et Mireille Saiovici » est créé à Jérusalem par le KKL, à leur mémoire.

Ce fonds est destiné à l’attribution de bourses d’études aux étudiants francophones en difficulté, poursuivant leurs études supérieures en Israël.

Scroll Up